Articles avec le tag ‘blog’

WordPress 3.2 et l’erreur « Out of Memory » lors de la mise à jour : solution

Comme beaucoup d’utilisateur de WordPress, je viens de faire ma mise à jour vers le version 3.2 du CMS. Comme beaucoup, lors de la mise à jour automatique, j’ai été confronter à un message d’erreur Out Of Memory (allocated 28573696) (tried to allocate 4533792 bytes) in /homepages/10/d171973433/htdocs/nomdublog/wp-includes/class-http.php on line 1426 … ou un truc du genre, et ce, même en ayant préalablement désactivé toutes les extensions installées.

Mais heureusement, le professeur Patoche a la solution qui va bien et qui va vous éviter quelques arrachage d’implants capilaires icon wink Wordpress 3.2 et lerreur Out of Memory lors de la mise à jour : solution

  1. ouvrez le BLOC-NOTES de Windows (ou un éditeur équivalent : notepad, notepad++ …)
  2. typez la ligne suivante : memory_limit=40M
  3. faites « enregistrer sous » et nommez votre fichier php.ini en utilisant le codage UTF-8
  4. ouvrez votre logiciel FTP à l’adresse d’hébergement de votre blog WordPress et installez le fichier php.ini à 2 endroits : à la racine du blog et dans le dossier wp-admin

Et voilà le travail. Il ne vous reste plus qu’à retrouner dans le module d’administration de wordpress, à désactiver les extensions si ce n’est pas déjà fait, et à lancer la mise à jour automatique.

On dit merci qui ? icon wink Wordpress 3.2 et lerreur Out of Memory lors de la mise à jour : solution

Installer votre site/blog en local avec la Plate-forme Web MS… sisi ;)

Lorsque l’on créé un site web ou un blog, il peut être intéressant de pouvoir héberger « localement » son projet avant de le mettre en ligne. Pour se faire, il existe de nombreuses solutions mais les paramétrages des bases de données MySQL, de PHP… sont souvent compliqués pour les néophytes.

02 Installer votre site/blog en local avec la Plate forme Web MS... sisi ;)

Pour une fois, la solution va venir de Microsoft (comme quoi… icon wink Installer votre site/blog en local avec la Plate forme Web MS... sisi ;) ) avec leur plate-forme web 2.0, qui va vous permettre de télécharger sur votre ordinateur, des CMS tels que DRUPAL, WORDPRESS, JOOMLA, DOTNETNUKE… et bien d’autres, mais également de quoi gérer l’ensemble AJAX, MYSQL, PHP, ASP.NET… Le tout une seule fois… Pas mal non ? Et en prime, le paramêtrage de l’ensemble se fait de façon semi-automatique et sans avoir besoin de la moindre connaissance des structures web/base de données… Alors certes, les puristes vous conseillerons probablement d’en passé par l’installation de modules tels qu’EASY PHP, XAMPP, WINAMP… qui vous permettent également de télécharger rapidement un ensemble d’outils indispensables à la configuration « en local » de votre site/blog, mais leurs paramêtrages sont tout de même un peu plus complexes.

01 Installer votre site/blog en local avec la Plate forme Web MS... sisi ;)

Avec la plate-forme Microsoft, c’est dorénavant un jeu d’enfant, la marche à suivre est très explicite. A vous de jouer ! icon wink Installer votre site/blog en local avec la Plate forme Web MS... sisi ;)

N.B. : configuration minimale : Windows 7, Windows Vista et Vista SP1, Windows XP SP2, Windows Server 2003 SP1, Windows Server 2008 et 2008 R2

Quelques astuces pour améliorer le référencement de votre blog WordPress

seo Quelques astuces pour améliorer le référencement de votre blog Wordpress

… ou le B.A-BA du SEO pour les nuls icon smile Quelques astuces pour améliorer le référencement de votre blog Wordpress Comment ça j’ai dis nul ? moi ? non… Bon on ne va pas aborder ici de grands trucs de sorciers-marabout-king-of-the-SEO, mais juste quelques petites astuces faciles à mettre en place pour optimiser votre blog et améliorer un peu son référencement. Vous êtes prêt ? Alors allons-y :

1/ LES PERMALIENS (ou URLs permanentes) : servent à identifier un billet de blog. Par défaut ils sont régler comme ceci : http://www.gplex-sessions.com/?p=456 bref, un code pas terrible et qui ne veux pas dire grand chose à première vue. Les robots de Google n’aiment pas trop non plus cette synthaxe barbare et préfère une URL plus précise. Pour ce faire, il suffit d’aller dans le panneau REGLAGE de votre administration WordPress, et de cliquer sur l’onglet PERMALIENS. Vous aurez alors le choix entre plusieurs possibilités (la date, le titre de l’article, la catégorie…). Pour faire simple et efficace, nous allons cocher la dernière case : STRUCTURE PERSONNALISEE et y indiquer :  /%postname%/ afin d’y mettre le titre de l’article.

permaliens2 Quelques astuces pour améliorer le référencement de votre blog Wordpress

ATTENTION A L’ERREUR 500 : il arrive parfois qu’une erreur 500 intervienne sur certaines version de wordpress lorsqu’on change les permaliens (c’est notamment le cas sur les hébergements gratuits, chez Free et sur des versions d’hébergement en PHP4 au lieu de la dernière version en PHP5). Pour corrigé ce bug, il suffira de mettre /%index.php%postname%/ au lieu de  /%postname%/

2/ LES PERMALIENS (au niveau des articles) : il y a un autre endroit où on peux améliorer les permaliens, c’est au niveau des titre de chaque article (cf. image ci-dessous). Prenons l’exemple avec cet article et vous remarquerez que l’adresse ne correspond pas totalement au titre. Il y a des petites choses qui ne servent à rien, comme les « le », « et », « de »… autant les supprimer pour simplifier la synthaxe.

permaliens Quelques astuces pour améliorer le référencement de votre blog Wordpress

3/ CREER UNE SITEMAP : créer un plan de votre site/blog est important car lorsque le robot de Google viendra le butiner :p il analysera tout les liens présents sur cette sitemap et vous assurera ainsi de la bonne indexation de vos articles dans votre moteur de recherche. Il vous suffit pour cela d’installer un plugin comme GOOGLE XML SITEMAPS qui fera tout le travail pour vous. Un nouvel onglet apparaîtra alors dans le panneau REGLAGES > XML-Sitemap où vous pourrez faire quelques réglages supplémentaires, mais sincèrement, les paramètres par défaut sont amplement suffisants icon wink Quelques astuces pour améliorer le référencement de votre blog Wordpress

4/ INSTALLER UN PLUGIN DE SEO : PLATINUM SEO : s’il existe des tas de plugins SEO pour WordPress, comme ALL IN ONE SEO… je vous conseil néanmoins d’installer PLATINUM SEO qui offre beaucoup de paramétrages possibles et qui est sans doute l’un des plus complet. Là encore les paramètres par défaut sont très largement suffisant pour faire du bon boulot de base, il vous faudra néanmoins remplir les 3 premiers champs : Home Title / Home Description et Home Keywords dans le nouveau panneau PLATINUM SEO qui est apparu après l’installation dans votre module d’administration WordPress.

5/ OPTIMISER LE SEO DE VOS IMAGES AVEC UN PLUGIN : SEO FRIENDLY IMAGES : on oublie souvent d’optimiser ses images lorsqu’on publie un article dans son blog. Pourtant Google Image est une importante source de renvoi vers votre blog qu’il ne faut vraiment pas négliger. Vous allez me dire : « pfffff encore des mots clés à rentrer, c’est long… ». Oui c’est vrai, mais je vous encourage vivement à le faire. Mais en plus, le plugin SEO FRIENDLY IMAGES, une fois installé, va vous faire gagner un peu de temps en ajoutant les attributs ALT et TITRE à vos images. Et ça, mine de rien, c’est déjà vachement bien.

seofriendly Quelques astuces pour améliorer le référencement de votre blog Wordpress

6/ OPTIMISER DE VOS IMAGES AVEC UN PLUGIN : SMUSH.IT : l’une des nouvelles données à prendre en compte dans le référencement selon Google, est la rapidité de chargement des pages. Il vous faudra alors penser à optimiser vos images, mais quand on n’a pas de logiciel sous la main, ce n’est pas toujours simple. Une solution rapide et efficace consiste à installer le plugin SMUSH.IT qui fera le boulot pour vous, et même sur vos images déjà archivées. Sinon, je vous conseil aussi le service en ligne PUNYPNG, gratuit et très efficace.

7/ OPTIMISER LA RAPIDITE DE CHARGEMENT AVEC UN PLUGIN : HYPER CACHE : optimiser le cache de son blog devient donc indispensable pour améliorer la rapidité de chargement des pages et donc son référencement (merci Google). Il existe plusieurs plugins pour améliorer son cache, mais il semblerait que le plus efficace soit HYPERCACHE. Alors, on l’installe, on l’active et on le laisse faire son boulot en arrière plan… Elle est pas belle la vie ?! icon wink Quelques astuces pour améliorer le référencement de votre blog Wordpress

8/ DES BACKLINKS tu obtiendras : et oui, y’a pas de secret, pour être vu, il faut se montrer… l’échange de liens est une des premières source de référencement. Ne la négligez pas, mais attention, elle prend du temps à mettre en place, c’est un travail quotidien, mais qui paye. Attention cependant à privilégié la qualité. Choisissez bien les sites avec lesquels vous aller créer des partenariats, des échanges de liens, et faites en sortes qu’ils soient le plus souvent possible dans la même thématique que vous de manière à profiter des mêmes mots clés… Pensez également à contacter directement le webmaster d’un blog dont vous aimeriez être partenaire, à vous inscrire sur quelques annuaires (spécialisés dans votre thématique si possible)…

9/ AFFICHER UN NUAGE DE TAGS : ça peux paraître un peu simpliste comme ça, puisque la principale fonction du nuage de tags est de permettre aux visiteurs de voir les articles de votre blog en rapport avec un mot clé bien précis. Mais il a aussi la particularité de faire référencer chaque tag par les moteurs de recherche icon wink Quelques astuces pour améliorer le référencement de votre blog Wordpress Il existe là encore pas mal de plugins pour afficher un nuage de tag, WPCumulus à l’avantage d’être dynamique et esthétique.

10/ UTILISER TWITTER et autres outils de microblogging… et les réseaux sociaux pour faire suivre vos liens sur vos articles… oui je sais, c’est évident… et pourtant…

Bon bien sûr, ceci n’est qu’un début, mais avec ces quelques petits conseils vous pourrez déjà améliorer votre référencement assez simplement. Toutes les astuces n’ont pas été abordées bien sûr, mais ce blog étant un espace collaboratif, n’hésitez pas à apporter votre pierre à l’édifice icon wink Quelques astuces pour améliorer le référencement de votre blog Wordpress

WP-COMMENTS-NOTIFIER : gérez vos commentaires directement sur votre bureau

WP-COMMENTS-NOTIFIER est une application windows qui va vous permettre de gérer les commentaires de votre blog sans passer par votre navigateur. En effet, cette application Desktop s’installe facilement et prend l’apparence d’une icône dans votre barre tâche. Lorsqu’un nouveau commentaire arrive sur votre blog, vous êtes instantanément notifier et vous n’avez plus qu’à l’accepter, le supprimer, le faire passer en Spam… via la fenêtre de l’application, directement sur votre bureau. Encore un peu jeune, cette application est tout de même très pratique, même si l’absence du multi-compte (gestion de plusieurs blogs) est encore un gros manque. A suivre icon wink WP COMMENTS NOTIFIER : gérez vos commentaires directement sur votre bureau

wpcontentnotifier WP COMMENTS NOTIFIER : gérez vos commentaires directement sur votre bureau

Créer son blog avec WordPress : le pas à pas

Nous allons voir dans ce pas à pas, comment créer un blog sous WordPress. Pour ce tutoriel j’ai pris un hébergement chez 1&1, qui, s’il n’est pas spécialement un meilleur hébergeur qu’un autre, à le mérite d’avoir un rapport qualité/prix tout à fait honnête. Il a ses défauts et ses qualités, mais la démarche technique sera la même si vous utilisez un autre hébergeur de type OVH, Amen… Bon, vous êtes prêt ? Oui ? Alors c’est parti :

Tout d’abord, de quoi avons-nous besoin pour créer un blog sous Worpdress :

  1. un hébergeur : ici donc 1&1, qui nous permettra également de créer la base de donnée nécessaire à la mise en place du blog.
  2. un logiciel FTP pour accéder au serveur et télécharger les fichiers nécessaires à la mise en place de notre outil CMS WordPress. Il en existe des tas, mais le plus simple est encore d’utiliser FILEZILLA, gratuit et intuitif, comme déjà évoqué dans cet article.
  3. un moteur de blog, à savoir un CMS (Content Managing System), ici WordPress. Pourquoi WordPress ? Tout simplement parce que c’est le moteur de blog le plus répandu au monde, fort d’une communauté d’utilisateur vraiment très impressionnante (la communauté francophone est d’ailleurs très active), il est totalement gratuit et l’un des plus facile à installer.

1/ L’HEBERGEMENT :

1101 300x227 Créer son blog avec Wordpress : le pas à pas Souscrivez une offre d’hébergement sur le site de 1&1. Un bon compromis de départ pourrait être le PACK PERSO CONFORT qui offre un prix raisonnable, un bon niveau de performance, un espace alloué plus que suffisant… L’installation du blog en lui-même ne nécessite que quelques mégas de stockage et vous pourrez de toute façon migrer vers une offre plus performante lorsque votre blog deviendra une « référence » de la toile icon wink Créer son blog avec Wordpress : le pas à pas Commandez donc le pack de votre choix et laissez vous ensuite guider par le formulaire qui va bien. Réservez votre nom de domaine… Après vérification de vos coordonnées, 1&1 vous attribuera un compte client qui servira de porte d’accès pour la gestion de votre blog, de vos bases de données, de vos noms de domaines, de vos adresses mails, votre accès FTP… Après quelques minutes, vous recevrez par mail votre mot de passe pour l’accès à votre compte. Voilà, vous disposez maintenant de votre pack hébergement. Il vous faut maintenant cliquer sur « accès client » (tout en haut de la page d’accueil) pour vous connecter à l’aide de votre numéro de client et de votre mot de passe. Vous arrivez alors sur l’espace de gestion de votre pack.

1102 300x141 Créer son blog avec Wordpress : le pas à pasIl va maintenant falloir créer une base de données qui contiendra votre blog. N’ayez pas peur, c’est facile, rapide et sans douleurs :p Cliquez sur « adminitration de MySQL ». Une fois sur la page d’administration de la base de données, cliquez sur « Nouvelle base de données ». Donnez un nom à votre nouvelle base (sans caractères spéciaux, restez simple) puis cochez le bouton « MySQL 5.0″ (sinon, votre base de données sera créée avec l’ancienne version 4.0 et votre blog ne fonctionnera pas de manière optimale). Voilà c’est fait, après avoir cliquer sur le bouton de validation, vous voilà avec une base de données toute propre et des informations indispensables qu’il vous faut conserver pour la mise en place de Worpdress. Vous pouvez bien sûr accéder à ses informations à tout moment à partir de votre compte client. La base de données nouvellement créer prend quelques minutes avant d’être active (15 à 30 minutes d’après 1&1, mais en réalité, la plupart du temps, au bout de 5 mn, ça fonctionne).

2/ LOGICIEL FTP :

1113hb9 Créer son blog avec Wordpress : le pas à pas

Pour cette étape, nous utiliserons donc le logiciel gratuit FILEZILLA à propose duquel je vous conseil d’aller voir la vidéo de ce précédent article. Rendez vous donc sur la page d’acceuil de téléchargement de Filezilla, puis prenez la version adapté à votre système (si vous êtes sous Windows XP ou Vista 32b, c’est la version win32), installez et lancez le client. Faites Fichier/Gestionnaire de sites/Nouveau site et complétez les informations de connexion que vous trouverez sur votre compte client 1&1 dans l’onglet en haut à gauche : « gestion de vos accès FTP ».  Dans la fenêtre de gauche, donnez un nom quelconque à votre connexion, dans la fenêtre de droite, indiquez votre domaine (exemple: mondomaine.com), puis votre nom d’utilisateur et mot de passe. Consultez également les autres onglets de Filezilla. Mais à ce stade c’est suffisant pour réaliser sa connexion  sur le serveur distant.

Si vous n’êtes pas familier avec Filezilla ou avec un client FTP, exercez vous à l’utilisez, à transférer des fichiers que vous supprimerez par la suite. Filezilla fonctionne comme l’explorateur windows par exemple à ceci près qu’il permet de lire et écrire sur un lecteur distant à savoir sur le serveur de 1&1. De la même manière qu’avec un explorateur, on peut glisser les fichiers pour les copier d’un dossier à un autre, réaliser des actions avec des clics droits…

3/ LE MOTEUR DE BLOG : WORDPRESS

1114agj3 Créer son blog avec Wordpress : le pas à pasRendez vous à cette page pour télécharger wordpress sous forme d’archive. Veillez à bien choisir le dernier pack (en tête de liste) pour installer la dernière version. Décompressez et placez le dossier WordPress quelque part sur votre disque dur, là ou vous le retrouverez facilement. Il nous faut maintenant transférer WordPress vers notre espace d’hébergement 1&1. Pour cela, ouvrez Filezilla et cherchez sur la partie gauche le dossier WordPress que vous avez précédemment décompressé et placé sur votre disque dur. Sur la partie droite de Filezilla, positionnez vous sur la racine de votre espace 1&1 (seul le symbole / doit apparaître) et glissez le dossier de la gauche vers la droite, le transfert s’effectuera complètement après quelques secondes, tout au plus quelques minutes, tout dépend de la vitesse de votre connexion. En bas de l’écran, des barres d’avancement permettent de contrôler le transfert. Vous pouvez renommez le dossier wordpress en un autre nom de votre choix, dans mon exemple ci-dessous c’est « monblog ». Prenez un nom qui a un rapport avec votre blog (cette étape n’est pas obligatoire). Le transfert des fichiers de WordPress est alors automatique et prend quelques minutes. Une fois terminé, il va maintenant nous falloir saisir les paramètres de connexion.  Dans le dossier WordPress de votre disque dur, ouvrez le fichier wp-config-sample.php avec « notepad » par exemple et saisissez les informations que vous retrouverez dans l’onget « Gestion du pack » > « Administration de MySQL » de 1&1. Remplacez alors les lignes:

define(‘DB_NAME’, ‘mettezvotrenomdebddici’);
par
define(‘DB_NAME’, ‘db123456789′);

define(‘DB_USER’, ‘mettezvotreidentifiantici’);
par
define(‘DB_USER’, ‘dbo123456789′);

define(‘DB_HOST’, ‘localhost’);
par
define(‘DB_HOST’, ‘db1234.1and1.fr’);

define(‘DB_PASSWORD’, ‘mettezvotredemotdepasseici’);
par
define(‘DB_PASSWORD’, ‘xyzXDFzz’);

Ne touchez pas aux autres lignes du fichier et vérifiez que vous ne laissez pas de blanc ou de caractères parasites entre les ‘ ‘ et avant les balises  <?php    et     ?>. Sauvegardez le fichier en le renommant en wp-config.php (on enlève sample), puis transférez le avec Filezilla sur votre espace 1&1 dans le dossier que vous avez créé tout à l’heure  « monblog » (ou wordpress si vous n ‘avez pas renommé le dossier en question).  Notez que cette étape de paramétrage pouvait également être faites avant le transfert des éléments WordPress de votre disque dur vers votre espace FTP. Le résultat est le même. Je vous conseil d’aller voir également la vidéo de cet ancien article du blog concernant l’installation de wordpress à partir d’un client FTP.

Il nous reste à terminé la mise en place de WordPress en tant qu’outil d’administration de blog. Pour ce faire, tapez l’adresse suivante dans votre navigateur : http://www.mondomaine.com/monblog/wp-admin/install.php (en remplaçant par votre nom de domaine réel et le nom du répertoire d’installation 1&1). Une fenêtre s’ouvre alors, vous demandant de donner un titre à votre blog. Il sera possible de le modifié par la suite, donc pas d’inquiétude si vous manquer d’inspiration. icon wink Créer son blog avec Wordpress : le pas à pas Indiquez également votre adresse e-mail, puis cliquez sur « Installer WordPress ». Là c’est l’instant fatidique où la petite goutte de peur coule le long de votre tempe. Si vous avez suivi toutes les indications précédentes, pas de problème, vous y êtes (si ce n ‘est pas le cas et qu’un message d’erreur apparaît, vérifiez votre fichier wp-config.php, vous avez sûrement un caractère parasite qui traine). WordPress vous fourni alors un « identifiant » : admin et un mot de passe aléatoire qu’il vous faudra changer ultérieurement dans le panneau de configuration pour plus de facilité d’utilisation. Mais en attendant, c’est ce mot de passe qu’il vous faudra utiliser. Notez le bien icon wink Créer son blog avec Wordpress : le pas à pas Et voilà, vous y êtes, votre blog est maintenant opérationnel à l’adresse suivante : http://www.mondomaine.com/monblog pour les lecteurs et http://www.mondomaine.com/monblog/wp-admin pour le panneau d’administration. Il ne vous reste plus qu’à le personnalisé, à installer quelques plugins indispensables et à le faire vivre. A vous de jouer icon wink Créer son blog avec Wordpress : le pas à pas

REMARQUE A PROPOS DE L’ERREUR 500 ET DU FICHIER .HTACCESS :

Il arrive parfois que vous rencontriez une erreur : Erreur 500 : erreur interne du serveur ! Celle-ci est dû au fichier .htaccess qui sert à la configuration personnalisable pour votre hébergeur (pour les serveurs Apache). On les utilisent également pour modifier les droits d’accès, créer des redirections, écrire des messages d’erreur personnalisés… Ils peuvent être placés dans n’importe quel répertoire de votre blog ou de votre espace d’hébergement la configuration s’appliquera alors au répertoire et à tous les répertoires qu’il contient. Pour créer un fichier .htaccess, il faut créer un nouveau fichier à l’aide d’un éditeur de texte (notepad par exemple) sur votre PC et enregistrez le en htaccess.txt. Puis une fois que vous l’aurez créé, transférez le avec Filezilla et renommez le sur votre serveur en .htaccess, car avec windows, vous ne pouvez pas enregistrer en .htaccess. Voici les lignes qui composent (par exemple) le  fichier .htaccess : (monblog étant bien sûr l’exemple du répertoire d’installation)

# BEGIN WordPress

<IfModule mod_rewrite.c>

RewriteEngine On

RewriteBase /monblog/

RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-f

RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-d

RewriteRule . /monblog/index.php [L]

</IfModule>

AddType x-mapp-php5 .php

DirectoryIndex index.php/

# END WordPress

Remarque : la ligne AddType x-mapp-php5 .php  est spécifique à 1&1, elle force l’utilisation du moteur v5 de PHP.

NDLR : je n’ai aucune part chez 1&1 et rien à gagner à les mettre en avant dans cet article hein, soyons clair, c’est un exemple comme un autre, thats’all.

Gplex Sessions on Facebook
Archives